PASSION LAGUIOLE
Passion Laguiole vous souhaite la bienvenue

Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  Kaes14 le Jeu 1 Oct 2015 - 13:11

Hello à tous,

Ben voilà, je poste très peu sur le forum même si je le consulte "très" régulièrement.
Je n'ai pas grand chose à dire vu mon niveau de connaissance.

Donc je poste un petit sujet où je fais un peu le bilan, mes inquiétudes, mes questions...le monde et marché de la coutellerie vu par un néophyte en bref.
Car en ce moment j'y pige plus rien Wink

La grosse question du moment en ayant vu plusieurs reportages photos des derniers salons.
Dans un premier temps, énormément de piémontais ... Hors, j'ai comme souvenir d'avoir lu un post parlant de cette présence accrue de piémontais car plus facile à réaliser et permettant aux artisans de baisser un peu leurs prix.
Et c'est là que je m'inquiète, quand je vois justement les prix! des prix de "luxe" pour des produits que j’interprète ( personnellement) comme "bien finis"...

J'ai donc besoin d'être un peu éclairé sur le marché de la coutellerie.
Ce que je ressent :
Il ne faut pas se leurrer, le marché global actuel est basé sur la conso, le made in Asie et le LowCost ...
La coutellerie artisanale est considérée comme un luxe par le grand public, parlez juste autour de vous d'un couteau à 100euro et observez la réaction... donc les clients potentiels sont des connaisseurs... petite cible client non?
Est-ce que les prix que j'observe sont dus à une prise de conscience des artisans de cette réalité ?
Càd, soit je me positionne dans le luxe (comme récemment Vent d'Aubrac) ou dans le grand public (j'ai en tête l'exemple Arto que j'apprécie pour son innovation et recherche de démocratisation en préservant l'artisanat).

En résumé: soit je fais de l'excellence et je fais payer ou soit je facture mon couteau au prix "Frais + main d'oeuvre" et basta.
C'est malheureusement la réalité dans tous les secteurs , la notion "plus-value de notoriété" est en voie de disparition...tu joues dans la court des TRES grands ou tu suis la tendance comme un mouton...c'est dur mais c'est partout comme ça.
N'y a-t-il pas une confusion de cette barrière dans le métier?

Pourtant, certains ont tout compris à mes yeux... j'ose citer Renaud Aubry ... il propose des produits qualité/finition/prix irréprochables avec une transparence au niveau des prix et sans jouer de sa notoriété certaine.
Mais il est capable de virer dans le prestige et exploser un budget et cela de manière rationnelle.
Il n'est pas le seul, il y en a d'autres évidemment !

Donc un peu intrigué par ce que je vois niveau politique des prix, surtout pour un amateur récent comme moi,
Des piémontais ou autres couteaux réalisés avec des matières à qualité égales ( que tout bon artisan se doit d'utiliser), "juste bien finis" à des prix qui explosent.

J'aimerai juste votre avis, 
s'il s'agit d'un ressenti erroné?
y a-t-il selon vous une confusion grandissante dans le produit "bien fini" et le "luxe" niveau prix?
ou si mon post est un sujet à la con Very Happy ?
avatar
Kaes14

Messages : 273
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Belgique (Hainaut)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  tontondédé le Jeu 1 Oct 2015 - 15:09

Ton post est loin d'être un "sujet à la con"

De mon côté je fais une petite analyse, 

côté client.

- les non amateurs de couteaux qui veulent un outil pour partir en vacances, pour mettre dans la voiture, pour compléter une trousse à outils...

Cette catégorie de la population (je pense plus de 80% des français) achètent sur les marchés ou super-marchés des couteaux aux yeux bridés à moins de 15 euros le bout. Les plus experts de cette frange de population se tournent vers les Opinel.

- un certain pourcentage d'acheteurs (peut-être 15% de la population) ont déjà entendu parler de la coutellerie française et de son histoire . Ils se renseignent et achètent du couteau français allant des Rossignol ou G David jusqu'aux couteaux LEA, FDL ou Durand. En leur expliquant ils arrivent à  comprendre qu'un couteau entre 40 et 120 euros (suivant le modèle et les finitions), ce n'est pas trop cher quand on pense aux matières premières et au travail des couteliers. Il suffit de leur signaler que lorsqu'on va chez le garagiste, c'est 50 euros de l'heure et que tout heure commencée est un heure due (les 100 euros sont vite atteints.

- le petit pourcentage de la population restant....et ben , c'est nous et l'on est prêt à mettre pas mal d'argent dans un beau couteau. Mais on n'est pas très nombreux.


Côté couteliers :

- ceux qui ne font que du tout venant sérieux : Rossignol, Le Sabot Fontenille...
Prix raisonnables

- ceux qui tapent plus haut tout en manufacturant de bonnes choses : LEA, FDL, HD... 
Prix raisonnables pour la qualité fournie, mais se lancent aussi dans le haut de gamme avec leur MOF (prix un peu exhorbitants)

- toujours dans le semi-industriel ou le semi artisanal, mais plus classe  : ARTO, Fontenille Pataud....

- les couteliers type Aubry : bon et beau travail à des prix fort abordables.......pour le moment (ça peut changer une fois bien lancé)

- les maîtres : Beillonnet (prix maîtrisés), Herrero (prix peu démocratiques), Graveline.......


Aspect marketing :

Là c'est un domaine fluctuant. certains comme Rossignol et le Sabot ou le Fidèle restent dans leur créneau
D'autres basculent un peu dans le luxe (production Rambaud ou Munoz pour FDL....) tout en conservant une gamme accessible.
D'autres se lancent tout de suite dans le grand luxe (VA) avec le risque évident de se vautrer lamentablement au bout de 2 ou 3 ans.


Le problème en 2015, c'est que le couteau pliant n'est plus comme aux débuts du XXe siècle, un achat de première nécessité. Du caractère presque obligatoire pour les ruraux que nous étions en 1900, c'est devenu du superflu 100 ans plus tard. En 1900 on avait besoin de nombreux couteaux solides, fiables et rustiques et peu onéreux (mis à part les couteaux de mariage qui sont une exception).
De nos jours le couteau est un jouet pour grand adulte qui reste principalement à la maison puisque la législation voit d'un mauvais oeil son port.

Celui qui présente actuellement un pliant qui sort de sa poche est regardé bizarrement par le quidam, alors que jusque dans les années 50, c'est celui qui n'avait pas de couteau en poche qui était regardé avec étonnement.
avatar
tontondédé

Messages : 3382
Date d'inscription : 28/05/2011
Localisation : Mt Valérien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  l'auvergnat le Jeu 1 Oct 2015 - 17:11

Tout à fait d'accord avec ce qu'a écrit tontondédé.

Je ferai en plus deux remarques :

 - lors de l'achat d'un couteau chez un "maitre" selon la classification de tontondédé, il m'a dit "peu importe les matières, c'est le modèle qui fait le prix". Sauf pour le damas, je présume. J'ai donc eu un couteau lame en RWL34 et cotes en ivoire.

 - certains détaillent fortement les prix. Comparez le prix des platines ciselées chez D'albrac et R Aubry et expliquez moi.
avatar
l'auvergnat

Messages : 385
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 69
Localisation : clermont-ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  unclejohn le Jeu 1 Oct 2015 - 19:45

2 petites précisions suite à la réponse de tonton
1/Le Ficx a encore prouvé cette année que le haut de gamme a le vent en poupe (les couteliers ont mieux vendu qu'au Sicac)
2/Je suis monté à Laguiole début septembre et la boutique la plus visitée était bien Vent d'Aubrac (c'est d'ailleurs le seul endroit où les gens avaient le sourire bien plus que chez Lea hd calmels ou benoist l'artisan)


Dernière édition par unclejohn le Ven 2 Oct 2015 - 10:57, édité 1 fois
avatar
unclejohn

Messages : 1134
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  nico le Jeu 1 Oct 2015 - 22:35

Que ce soit pour le ficx ou Vent d'Aubrac, tous deux bénéficient de l'attrait de la nouveauté et de l'exclusivité,
il faudra voir sur la durée comment tout cela va se comporter. Mais pour faire une analogie avec Rolls-Royce la marque
a réalisé ses meilleurs chiffres de vente ces dernières années, en pleine crise, alors que pendant ce temps bien des marques
généralistes reculaient. Je crois vraiment au marché du très haut de gamme, car il touche des catégories que la crise
n'impacte pas.

********************************
Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes (Karl Marx

http://www.monde-diplomatique.fr/2016/03/LORDON/54925
avatar
nico
Politburo

Messages : 6699
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 46
Localisation : Banlieue d'Agen

http://passionlaguiole.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  unclejohn le Ven 2 Oct 2015 - 10:56

le fikx va tuer le sicac j'en suis convaincu
rdv dans 4 ou 5 ans
avatar
unclejohn

Messages : 1134
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  Kaes14 le Ven 2 Oct 2015 - 13:49

Merci pour vos réponses Wink


On verra l'avenir donc...
J'ai 30 ans et je pense que ma génération dans sa généralité se contrefous de l'artisanat (comme je parle dans mon premier post du lowcost et consommation...) 
je ne me cache pas...même si j'ai réellement conscience de l'intérêt d'un bon produit d'artisan... Bon ben quand j'ai du emménager mon petit chez moi j'ai acheté du meuble en bois aggloméré dégueulasse au lieu d'un artisan, mes châssis c'est un entrepreneur du coin qui a probablement commandé dans un pays de l'est ...quand je m'habille c'est dans une chaîne célèbre... Donc à part la coutellerie et les artisans pour l'alimentation  pale

Pour en venir à : je serai curieux de faire une moyenne d'âge des clients du bon artisanat...
Voir ce que réserve la prochaine génération de clients qui négligera de plus en plus l'artisanat pour pouvoir s'acheter un Smartphone à 700euro et le changer tous les ans ;
est-ce que le fossé va se creuser vers le luxe? ou artisanat de qualité à prix raisonnable? ou rester comme il l'est actuellement? qui va s'en sortir?


(je relis mon post...ça part dans tous les sens... tampis je publie quand-même  Rolling Eyes )
avatar
Kaes14

Messages : 273
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Belgique (Hainaut)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  tontondédé le Ven 2 Oct 2015 - 15:20

ça part dans tous les sens mais c'est intéressant.

Et bien Kaes, c'est exactement le regard que j'ai sur la génération des trentenaires et des plus jeunes. Beaucoup d'intérêt de leur part pour les portables, les ordinateurs.....changés tous les ans ou tous les 2 ans.

Ce n'est pas une question de niveau d'études; je suis proches de vétérinaires, de pharmaciens....de mécaniciens agricoles....et leur point commun comme centre d'intérêt est la possession et l'usage de matériel dernier cri hyper onéreux et à durée de vie très courte. C'est un peu triste (avis de vieux con). 

Je pense que pour apprécier et éventuellement  avoir envie de posséder de belles choses, il faut conjuguer 2 paramètres : l'éducation et le goût pour ces choses (que cela soit des couteaux ou d'autres objets).

Je m'explique : quelqu'un qui naît dans une famille dont le ou les parents s'intéressent par exemple à la peinture, aura plus de chance d'hériter de ce centre d'intérêt....même jeune.  C'est ça que j'appelle "éducation", au sens large ; c'est à dire avoir l'esprit ouvert et réceptif. Ce n'est pas une éducation forcée (comme l'école), juste que le cerveau est ouvert à d'autres centres d'intérêt.

Un exemple, je n'ai pas été élevé par des parents très mélomanes, et bien j'ai du mal avec certaines musiques dites classiques . Je n'accroche pas par manque d'éducation.

Le deuxième paramètre est l'attirance ou le goût inné pour certains domaines: pour mon cas, j'aime tout ce qui est vieux (sauf les dames) et ça depuis mon plus jeune âge. Combiné à une maladie mentale qui se nomme collectionnite (suffixe "ite" comme un phénomène  inflammatoire)  cela donne un poly collectionneur qui garde tout : vieux outils, couteaux, appareils photo, livres.....

Ce goût pour la collection, très peu répandu chez les jeunes actuellement, se vérifie simplement en observant les tronches des habitués des bourses aux collections, spécialisées ou généralistes, côté exposant ou côté visiteur. Que des vieux au dessus de 50 ans, un avant goût de la maison de retraite.
avatar
tontondédé

Messages : 3382
Date d'inscription : 28/05/2011
Localisation : Mt Valérien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  unclejohn le Ven 2 Oct 2015 - 17:45

Tout est dit et bien dit par tonton.C'est vraiment bien résumé
avatar
unclejohn

Messages : 1134
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  patmul0 le Ven 2 Oct 2015 - 20:10

Bien resumé Tonton

Ce n'est pas un choc e génération mais une absence de mémoire de la
part de cette génération.

Pas cher donc tu en a marre tu jette et tu rachète.

Société de consommation immature qui prends et jette   
On est pas dans la merde les vieux pour changer cet état d'esprit enfin s'il en ont UN)

********************************
C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule 
Ma collection   http://passionlaguiole.forumgratuit.org/t15-ma-petite-collection-a-moi
Mes Bricoles  http://passionlaguiole.forumgratuit.org/t462-mes-bricoles
avatar
patmul0
Politburo

Messages : 2164
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 69
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  Bazanne le Sam 3 Oct 2015 - 11:21

Tout à fait d' accord avec l' analyse de  Tonton...
 
Les collectionneurs sont en majorité des vieux...
Les retraités actuels sont réputés avoir des moyens financiers, mais ça ne va sans doute pas durer et l' artisan du beau couteau mange peut-être son pain blanc!
La société moderne , et de consommation,  a fait du couteau pliant autrefois solide, durable, un objet désuet... et jetable... Pas pour tout le monde, heureusement!
Aujourd'hui, on est connecté, on communique, on consomme, on jette et on trie... Les vieux c. résistent, mais ils n' ont plus la main...

Bazanne
Modérateurs

Messages : 1078
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 65
Localisation : région stéphanoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  Kaes14 le Mar 6 Oct 2015 - 12:19

Bonjour à tous,

Je vois que tout le monde est sur la même longueur d'onde finalement,
les analyses de générations, etc...

Mais c'est compliqué de pouvoir comparer deux générations tant le contexte est différent.
Ok à tort, la société de 20-30ans actuelle est une catastrophe en vue de sa consommation excessive et jetable... mais en dehors de cette conso?
L'immobilier a décuplé en 35 ans, l'énergie a plus que doublé, les produits (et panier du ménage) a doublé aussi et l'arrivée de services faussement nécessaire (télécommunication par exemple) ... par contre les salaires...c'est pas fort à jour dans tout ça...
La sécurité de l'emploi par rapport à il y a 20 ans, n'en parlons même pas. qui de ma génération peut espérer rester 10 ans dans une même boîte?

Résultats : 2 salaires pour pouvoir vivre... avec la peur d'en perdre un à chaque instant.
Répercutions au niveau des achats : on achète en fonction des moyens de sa fin de mois...donc pas grand chose ... donc du jetable et pas de place pour l'artisan ou plus comme l'accumulation d'une collection.

C'est juste une analyse globale hein!

pour ma part:
je travaille en complémentaire pour pouvoir m'acheter occasionnellement un couteau de catégorie "accessible" (entre 100 et 200 euro)

On est deux salaires "moyens" avec un bébé de six mois (respectivement enseignant et graphiste)
un petit loyer pour une petite maison , 2 ou 3 placements et épargnes minimums, assurances, bonnes mutuelles, frais énergies, impôts et frais divers...
J'avoue faire beaucoup d'efforts niveau nourriture...Bio, local, fermiers, apiculteur ...ça coûte plus cher qu'en grande surface forcément.
Pain fait à la maison avec les farines d'un moulin de la région, légumes du potager, je compose mes propre produits ménagers, on trie, on va chez son boucher local,fromager,etc avec ses propres boites et achète un maximum en vrac avec une politique objectif Zéro déchets...
Je pense que je n'ai rien à me reprocher dans ma consommation.
Ha si j'ai un téléphone à 120euro de deux ans car je suis webdesigner et j'ai besoin d'un minimum vital pour pouvoir tester mes Sites web.
Et puis j'ai forcément ce fameux pack communication ( web, télé, téléphone et portable).
Et tout ça m'amène à finir mon mois assez short.

Attention aux mauvaises interprétations..j'insiste, je ne suis pas un Martyr, je suis même comblé de bonheur  Cool


Bref, un bien long discours qui part tout azimut pour tenter un portrait de ma génération Wink
mais qui explique p-t cette distance face aux collections et à l'achat de bons matériels.
Mais je reconnais une absence de sensibilité à l'achat réfléchi de ma génération.

du coups on s'éloigne du sujet du marché de la coutellerie et leur politique des prix...
quoi que nous dressons les portraits des cibles potentielles... sujet très marketing finalement  Wink
avatar
Kaes14

Messages : 273
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Belgique (Hainaut)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  tontondédé le Mar 6 Oct 2015 - 14:43

on achète en fonction des moyens de sa fin de mois...donc pas grand chose ... donc du jetable et pas de place pour l'artisan ou plus comme l'accumulation d'une collection.

Je pense que tu te plantes.

Lorsque l'on connaît de jeunes couples sans trop de moyens financiers qui roulent en véhicule à plus de 20.000 euros, qui changent de portable (2 par famille et tous les ans) à plus de 500 euros le téléphone, qui ne veulent pas se priver de vacances......on peut juste penser que les nouvelles générations (nées après 1970) ont tout simplement changé de mentalité et de centres d'intérêt. Et que ce paramètre intervient plus que la baisse du niveau de vie.

Je peux t'affirmer (vu mon ancien travail) que ce genre de couple est très fréquent. Ok la vie est peut-être plus difficile maintenant, mais les couples d'aujourd'hui ont une vision très courte de l'avenir (autour de 6 mois à un an maximum). Juste assez pour prévoir les week-end et les prochaines vacances. Par cette attitude ils se rapprochent de la mentalité des papy et des mamy pour lesquels l'espérance de vie est limitée.
avatar
tontondédé

Messages : 3382
Date d'inscription : 28/05/2011
Localisation : Mt Valérien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  l'auvergnat le Mar 6 Oct 2015 - 15:46

Sur l'évolution des salaires :
Formations comparables et même boite clermontoise. J'y suis rentré en 1973, mon fils en 2011. Mêmes chiffres sur nos premières feuilles de paie. Moi en francs, lui en euros. Tout est dit.

Sur l'évolution du cout de l'immobilier :
Ma maison m'a couté 650000 francs (environ 100000 euros) en 1980. Aujourd'hui, elle est estimée 450000 euros. On est loin du décuple. Et mon fils, s'il voulait l'acheter, devrait consentir proportionnellement un effort moindre que le mien il y a 35 ans.

Par contre, il est sur que de nouvelles dépenses sont apparues et qu'il faut toujours manger et s'habiller.
avatar
l'auvergnat

Messages : 385
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 69
Localisation : clermont-ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  Kaes14 le Mar 6 Oct 2015 - 20:42

Sur le profil de la jeunesse générale on est d'accord même si fort stéréotypé ....
Pas plus tard que mon banquier ,le mois dernier, un jeune gars de +- 45ans ... m'affirme lui aussi que ma femme et moi sommes dans une catégorie rare de jeunes qui placent et épargnent... à notre grande surprise... mais sur ce coup là vous avez raison.

"L'immobilier a décuplé en 35ans" (en Belgique) était bien le sujet d'une étude que j'ai lue récemment. Bien que je suis conscient que la moyenne s'envole quand on parle de la Capitale, grande ville et leur périphérie grandissante d'année en année.
Mais le problème du prix de l'immobilier est un réel fait.
Pour parler du coût de la maison estimée à 450000...je crains que je ne puisse débattre avec vous sur ce terrain, je redoute que je ne fasse pas partie de la même catégorie sociale... Neutral
Il faut avoir un très très bon salaire pour se le permettre (ou coucher avec son banquier)... les banquiers refusant presque automatiquement les prêts sur plus de 20ans (je parle des banquiers et non pas les services qui font des pubs forts connues à la télé)... Merci la mensualité et les intérêts si plus de 20ans...

Un dernier mot concernant l'état d'esprit inter-générationnel, il ne faut pas aller très loin sur le net pour trouver un tas d'articles sur les rapports entre les générations Baby-boomers,X,Y  .... on peut refaire ici le monde durant une éternité Very Happy personne n'est tout blanc dans l'histoire.

Bref, on va p-t bientôt revenir à nos couteaux un jour Wink

J'espère que Goldman et les Enfoirés liront ce post et écrire la prochaine chanson Cool
avatar
Kaes14

Messages : 273
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Belgique (Hainaut)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néophyte qui pige plus rien ;) pas mal de questions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum