PASSION LAGUIOLE
Passion Laguiole vous souhaite la bienvenue

Tiré-droit et tonneau

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Tiré-droit et tonneau

Message  tontondédé le Ven 26 Jan 2018 - 11:48

Bon, alors ni vendéen ni émouleur, je suis déçu c'est de l'abus de langage !

La maladie que tu décris est la malaria ou le paludisme. Affection transmise par le moustique femelle . Plasmodium falciparum étant l'un des 4 agents pathogènes (ça y est j'ai des renvois de mes études pharmaceutiques !)

Cette pathologie se rencontrait en métropole jusqu'au début du XXe siècle . En Dordogne par exemple (pourquoi pas), les habitants d'une région appelée la Double étaient tous impaludés. Lors du conseil de révision les jeunes gens issus de ce coin étaient plus petits et plus chétifs qu'ailleurs  dans le département. Ils avaient le teint jaune (partout sur le corps et pas seulement sur le ventre) à cause de l'atteinte hépatique des divers plasmodium. Problème réglé par l'assèchement des marais (lire l'ouvrage "L'ennemi de la Mort" d'E. Leroy)

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : ces gens là étaient des nabots !
J'en suis mais je suis né après la disparition du paludisme....ouf, sauvé.

tontondédé

Messages : 3490
Date d'inscription : 28/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tiré-droit et tonneau

Message  micheleff le Ven 26 Jan 2018 - 18:54

Bazanne a écrit:
Mais, j'ai lu aussi "les ventres jaunes" de Jean Anglade, romancier Thiernois!
Jean Anglade est mort en novembre 2017 à 102 ans. Thiernois d'origine, fin connaisseur de l'histoire locale, il a "inventé" le nom de Ventres Jaunes supposé désigné les émouleurs thiernois et ce pour les besoins d'un de ses romans.
Cette désignation a été reprise par de nombreux auteurs d'articles et le nom est devenu une vérité quasi historique.
Sachant que la meule de l'émouleur est plutôt grisâtre, que l'émouleur est couché sur la planche qui le protège des projections, que le mélange de la poussière de grès et de la limaille de fer humecté par l'eau de la meule est d'un gris foncé, le terme de Ventres Jaunes ne représente pas une réalité, mais il a eu beaucoup de succès.


Tas de "molade" provenant du curage de la fosse d'une meule d'émouleur.

La "molade" recueillie dans la fosse de la meule, mélange aggloméré par l'eau de poussière de grès et de limaille de fer,  était supposée avoir des vertus cicatrisantes. Je sais pas ce qu'en pense notre pharmacien ?
avatar
micheleff

Messages : 300
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 69
Localisation : Clermont-Ferrand

http://www.marques-de-thiers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tiré-droit et tonneau

Message  tontondédé le Ven 26 Jan 2018 - 22:57

Ce n'est pas le premier conseil qui me viendrait à l'idée pour améliorer la cicatrisation d'une plaie.

Mais , si quelqu'un veut tester, j'en parlerai à un copain médecin légiste pour les constatations après traitement !!
avatar
tontondédé

Messages : 3490
Date d'inscription : 28/05/2011
Localisation : Mt Valérien

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tiré-droit et tonneau

Message  micheleff le Sam 27 Jan 2018 - 10:31

tontondédé a écrit:La maladie que tu décris est la malaria ou le paludisme. Affection transmise par le moustique femelle . Plasmodium falciparum étant l'un des 4 agents pathogènes (ça y est j'ai des renvois de mes études pharmaceutiques !)

Cette pathologie se rencontrait en métropole jusqu'au début du XXe siècle . En Dordogne par exemple (pourquoi pas), les habitants d'une région appelée la Double étaient tous impaludés. Lors du conseil de révision les jeunes gens issus de ce coin étaient plus petits et plus chétifs qu'ailleurs  dans le département. Ils avaient le teint jaune (partout sur le corps et pas seulement sur le ventre) à cause de l'atteinte hépatique des divers plasmodium. Problème réglé par l'assèchement des marais (lire l'ouvrage "L'ennemi de la Mort" d'E. Leroy)
Pour être juste, il y a tout de même un rapport entre les Ventres Jaunes et Thiers, mais dans le sens évoqué par TontonDédé, et pas à propos de la coutellerie où la couleur dominante est plutôt le noir.
Sous Louis XV, une compagnie tenta d'implanter, en Auvergne et dans d'autres provinces, des rizières. A Thiers, on inonda de grandes surfaces dans la partie basse de Thiers, au Moûtiers. Ces eaux stagnantes, mal gérées au plan agricole et sanitaire, amenèrent une épidémie, vraisemblablement de paludisme, qui causa plusieurs centaines de morts (Jacqueton Hubert, Etudes sur la ville de Thiers, 1894).
Il y eut donc bien des Ventres Jaunes, mais je ne pense pas que ce soit à cause des émouleurs.
avatar
micheleff

Messages : 300
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 69
Localisation : Clermont-Ferrand

http://www.marques-de-thiers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tiré-droit et tonneau

Message  Bazanne le Sam 27 Jan 2018 - 12:21

Beaucoup de Ventres jaunes, donc! Partout où il y avait des zones humides, propices à la malaria...

Bazanne
Modérateurs

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 66
Localisation : région stéphanoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tiré-droit et tonneau

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum